Singapour annonce pour 2019 la mise en place de « taxis volants » qui sont à s’y méprendre des drones (sans télé pilotes) équipés de nacelles.

Le fonctionnement parait relativement simple dans la mesure ou un véhicule autonome peut aujourd’hui se déplacer d’un point A à un point B grâce aux systèmes de géolocalisations modernes.

Reste juste a construire des hubs (zones d’atterrissage) en différents points de la ville.
Ce qui était encore de la science fiction dans les années 2000 pourrait devenir une réalité très rapidement et dans de nombreuses villes.